search
top

Définition d’imputation

L’imputation est un terme dont les origines se trouvent dans le mot latin imputatĭo. Le concept est utilisé pour désigner l’action et l’effet d’imputer (attribuer la responsabilité d’un fait répréhensible à une personne, en notant l’application d’un montant à prendre en compte dans un registre).

Exemples : « L’imputation du crime a choqué l’entrepreneur, qui dit qu’il n’a rien à voir avec le fait », « Rupertson s’est avéré être un juge très courageux en annonçant l’imputation du député», « Le compteur a oublié l’imputation des nouveaux impôts », « Avec l’imputation des ventes du mois dernier, l’année a donné un solde positif ».

Dans le domaine du droit, l’imputation (synonyme de plainte) est l’acte impliquant l’accusation formelle à une personne d’un délit concret. À partir du moment de l’imputation, l’accusé peut exercer son droit à la défense et cesse d’être soumis aux devoirs qui correspondent aux témoins (tel que dire la vérité sous peine de parjure).

Pour les statistiques, l’imputation est perçue comme étant la substitution de valeurs n’ayant pas été déclarées lors d’une observation par d’autres valeurs. Cette étape est nécessaire pour le traitement des données de certaines techniques statistiques qui tiennent compte des données qui ne sont pas observées car elles sont imputées.

Enfin, dans l’économie, la théorie de l’imputation une théorie de l’autrichien Friedrich von Wieser estimant que les facteurs sont combinés dans des proportions fixes dans chaque industrie, ce qui n’arrive pas dans de nombreuses industries différentes.



top