search
top

Définition d’impressionnisme

L’impressionnisme est un courant artistique surgi au XIXe siècle. Son courant le plus célèbre est lié à la peinture : les peintres impressionnistes illustraient des objets en fonction de l’impression que la lumière produisait à la vision et non pas de la réalité objective.

Le mouvement impressionniste s’est développé en France puis s’est vite répandu dans d’autres pays européens. En exprimant la lumière sur les tableaux, l’identité de ce qui la projetait était mise de côté.

L’impressionnisme montre une prépondérance des couleurs primaires, qui sont utilisées sans mélange. Par contre, les tons sombres (foncés) ne sont pas habituels. Les impressionnistes ont postulé les principes du contraste chromatique, selon lesquels chaque couleur est relative aux couleurs qui les entourent.

Les artistes impressionnistes, par ailleurs, avaient l’habitude de peindre sans intention d’occulter las coups de pinceau fragmentés. Ainsi, ils démontraient comment, sous certaines conditions, la perspective permettait que plusieurs parties non connexes donnent lieu à un tout unitaire.

Édouard Manet, Claude Monet, Pierre-Auguste Renoir, Armand Guillaumin et Edgar Degas sont quelques-uns des grands représentants de la peinture impressionniste. Chacun d’entre eux, toutefois, a préservé un style personnel au sein des caractéristiques de style partagées par tous les intégrants du mouvement.

Outre la peinture, on entend par impressionnisme le style musical ou littéraire qui reflète une certaine expérience au moyen d’une sélection subjective de certains de ses composants. Dans le cas de la musique, l’impressionnisme est apparu à la fin du XIXe siècle en France, avec des compositeurs développant de différents assortiments d’instruments pour élargir la richesse du timbre.



top