search
top

Définition d’immunité

L’immunité est un concept qui vient du vocable latin immunitas et qui désigne la qualité d’immune (ce qui n’est pas attaquable par certaines maladies ou qui est exempté de certaines obligations et pénalités).

Pour la biologie et la médecine, l’immunité est un état de résistance que certains individus ou certaines espèces ont face à l’action pathogène de micro-organismes ou de substances étrangères. Cet état peut être naturel ou acquis.

Le système immunitaire, également connu sous le nom de système immunologique, est l’ensemble de structures et de processus biologiques d’un organisme pouvant le protéger contre les maladies dans la mesure où il arrive à identifier et à éliminer les cellules pathogènes. Cette immunité est obtenue grâce à l’action des lymphocytes, des leucocytes, des anticorps et d’autres composants.

Lorsqu’un trouble se produit dans le système immunitaire d’une personne, par conséquent, elle risque de tomber malade. Si le système immunitaire est moins actif que la normale, il s’agit d’une immunodéficience, une condition qui peut être causée par des infections telles que le sida.

L’immunité diplomatique, en revanche, est un avantage dont les diplomates bénéficient dans le pays où ils jouent leur rôle officiel et qui leurs permettent de ne pas être soumis à la juridiction civile et pénale des tribunaux locaux. Cette immunité est justifiée dans la représentation d’une souveraineté différente de celle menée par les diplomates en question.

L’immunité parlementaire, enfin, est le privilège des députés et des sénateurs, lesquels ne peuvent pas être arrêtés, détenus, poursuivis ou jugés sans l’autorisation du corps co-législateur respectif .



top