search
top

Définition de hypothèse


Définition de hypothèse

Portant son origine sur le terme latin hypothĕsis, qui, à son tour, dérive d’un concept
grec, une hypothèse est la supposition de quelque chose possible ou impossible

pour en tirer une conséquence. D’autre part, d’après le Trésor de la Langue
Française informatisé (TLFi), une hypothèse de travail est toute celle qui est établie
provisoirement sur la base d’une recherche et qui peut confirmer ou réfuter la validité
de celle-ci.

Dans la méthode scientifique, une hypothèse
peut être définie en tant que solution provisoire ou tentative pour un problème
donné. Le taux de vérité assigné à une telle hypothèse dépendra de la façon selon
laquelle les données empiriques recueillies soutiennent ou pas ce qui est affirmé dans
l’hypothèse. Ce processus, connu comme contraste empirique de l’hypothèse, peut
être instauré au moyen d’une confirmation (dans le cas des hypothèses universelles) ou
d’une vérification (dans le cas des hypothèses existentielles).

Pour la logique et les mathématiques, une hypothèse est une proposition à partir de
laquelle on part afin de prouver la véracité d’une thèse par le biais d’arguments valides.
Les hypothèses désignent donc tout l’ensemble d’affirmations additionnelles qui sont
ajoutées à l’ensemble des axiomes.

Selon d’autres usages de la notion, l’hypothèse en linguistique est une proposition
acceptable qui manque de vérification mais qui sert à répondre, au hasard, à un
problème à base scientifique. En ce sens, l’hypothèse survient à partir d’une supposition
dont les données doivent être prouvées par le biais d’une recherche/expérience.

Exemple d’hypothèse : « Si je me coupe les cheveux et que je porte une cravate,
j’arriverai à décrocher un emploi ». L’individu devra donc se couper les cheveux et
porter une cravate pour vérifier s’il arrive à trouver un emploi. Il s’agit d’un exemple
d’une situation simple, étant donné qu’il est évident que, pour trouver un travail,
d’autres variables sont en échec.



top