search
top

Définition de humilité

L’humilité est la vertu qui consiste à connaître ses propres limitations et faiblesses et à agir en fonction de cette prise de conscience. Le terme dérive du vocable latin humilĭtas.

Il y lieu d’affirmer que l’humilité est l’absence d’orgueil. Il s’agit d’une caractéristique propre aux personnes modestes, lesquelles ne se sentent pas plus importantes ou meilleures que personne d’autre malgré leurs réussites. Par exemple: « Le champion du dernier Grand Slam de l’époque a prouvé être humble en jouant au ballon pendant deux heures avec les enfants qui s’étaient approchés du stade », « La star d’Hollywood a fait étalage de son humilité en saluant chacune des personnes présentes », « L’humilité n’est pas vraiment une caractéristique propre à ce chanteur, lui qui n’arrête pas de critiquer ses musiciens ».

Les religions ont tendance à associer l’humilité à la reconnaissance de la supériorité divine. Tous les êtres humains sont égaux aux yeux de Dieu et doivent agir en tant que tel. Pour le bouddhisme, l’humilité est la conscience par rapport au chemin à suivre pour se livrer de la souffrance.

En philosophie, Immanuel Kant affirme que l’humilité est la vertu centrale de la vie puisqu’elle apporte une perspective appropriée de la morale. Pour Friedrich Nietzsche, par contre, l’humilité est une fausse vertu qui dissimule les déceptions que quelqu’un cherche à cacher à l’intérieur de soi.

Au-delà des différences de concept, les personnes tendent à partager leur vision de l’humilité comme étant la caractéristique entrainant les gens à entreprendre une action sans proclamer leurs résultats. Cela veut dire que, par exemple, si un homme joue bien au foot et qu’il est humble, il ne doit pas se présenter aux autres comme étant le « meilleur joueur » ou « le joueur qui fait toujours la différence grâce à son talent », par exemple.



top