search
top

Définition de homéostasie

L’homéostasie est l’ensemble des paramètres de régulation maintenant la constance des propriétés et de la composition du milieu intérieur de l’organisme. Le concept a été créé par le physiologiste américain Walter Bradford Cannon (1871-1945).

Ce terme se déploie à la biologie pour désigner la caractéristique de tout genre de système, ouvert ou fermé, lui permettant de régler le milieu interne afin de préserver une condition stable. La stabilité se rend possible par divers mécanismes de régulation et plusieurs ajustements dynamiques.

L’homéostasie est l’un des principes majeurs de la physiologie, étant donné que si cette caractéristique échoue, elle peut entrainer un mauvais fonctionnement de plusieurs organes.

L’homéostasie biologique consiste donc en un équilibre dynamique qui est obtenu grâce à des changements constants pour maintenir le résultat de tout l’ensemble. Ce processus comprend le contrôle des valeurs énergétiques s’avérant normales : au cas où une valeur est hors norme, plusieurs mécanismes sont activés pour la compenser.

L’homéostasie de l’organisme dépend du milieu intérieur (avec la production et l’élimination de certaines substances ; par exemple, au moyen de l’urine) et du milieu extérieur (la relation entre l’être vivant et l’environnement).

Par contre, l’homéostasie psychologique a lieu par le biais de l’équilibre entre les besoins et leur satisfaction. Lorsque les besoins ne sont pas satisfaits, un déséquilibre intérieur survient. Le sujet cherche à parvenir à l’équilibre par la conduite (comportement) lui permettant de satisfaire lesdits besoins.

Puis, l’homéostasie cybernétique est la capacité d’un système cybernétique de maintenir certaines variables à l’intérieur de certains limites.



top