search
top

Définition d’holocauste

Du latin holocaustum, l’holocauste est une tuerie massive d’êtres humains. Son usage a à voir avec le génocide d’environ six millions de juifs qui a eu lieu pendant la Seconde Guerre Mondiale causé par le régime nazi de l’Allemagne.

L’holocauste, en ce sens, fut un programme planifié d’extermination idéalisé par Adolf Hitler et d’autres hiérarques nazis qui ont fait appel à l’assassinat industrialisé et systématisé de certains groupes sociaux. Les principales victimes étaient les juifs mais d’autres groupes ont fini par être poursuivis, notamment les gitans, les homosexuels et les handicapés.

Le massacre a eu lieu au cours de plusieurs étapes. Les nazis ont établi des camps de concentration où les prisonniers étaient utilisés comme des esclaves jusqu’à ce qu’ils meurent, pour cause de maladie ou d’épuisement physique. D’autre part, dans les territoires annexés par l’Allemagne nazie, il y avait des ghettos dans lesquels les juifs étaient cerclés et enfermés pour ensuite être transportés dans des trains de charge jusqu’auxdits camps. Ceux qui ne mourraient pas pendant le voyage étaient assassinés dans des chambres à gaz.

La définition d’holocauste varie en fonction des sources. Le nombre de victimes dépend des études historiques prises en compte. Certains refusent de croire et d’admettre que l’holocauste a réellement eu lieu et en l’existence des chambres à gaz.

Outre le fait historique, nous retiendrons que le concept d’holocauste était employé dans le cadre religieux pour faire allusion au sacrifice des animaux dans de grands brasiers.

L’holocauste était fréquent dans de nombreux rites païens grecs et romains, tout comme dans certains sacrifices juifs.



top