search
top

Définition de hiéroglyphe

Un hiéroglyphe est un type d’écriture où les mots ne sont pas représentés par des signes alphabétiques ou phonétiques, mais dont le sens des mots est exposé par des symboles ou des images. Les Égyptiens et d’autres peuples anciens avaient l’habitude d’utiliser des hiéroglyphes dans leurs monuments.

Le terme hiéroglyphe était employé aussi bien pour désigner le système que les figures ou les caractères de ce genre d’écriture. En tant que système, il a commencé à être employé vers l’an 3.300 avant Jésus-Christ et a été en vigueur jusqu’au IIIe siècle.

Dans le cas des Égyptiens, leurs hiéroglyphes ont même combiné des idéogrammes, des signes consonantiques et des signes déterminants. Les symboles utilisés étaient figuratifs dans la mesure où ils représentaient des choses reconnaissables comme des animaux ou des parties du corps.

Les hiéroglyphes étaient gravés sur de la pierre, taillés sur du bois ou écrits avec de l’encre sur des papyrus. Leurs contenus comprenaient des textes religieux, des communiqués officiels ou des formules pour des rituels, par exemple.

Certains chercheurs trouvent que les hiéroglyphes égyptiens ont servi d’influence à l’alphabet phénicien, qui fut la source de l’alphabet hébreu, grec et araméen. Ces alphabets, à leur tour, constituent la base originale de l’alphabet latin et cyrillique.

Les hiéroglyphes modernes sont formés par des signes et des figures qui étaient utilisés en guise de passe-temps ou de jeu remue-méninges.
Un hiéroglyphe, par ailleurs, est une écriture ou une note difficile à interpréter : « Je n’arrive pas à comprendre le hiéroglyphe que tu m’as laissé sur la table », « À chaque fois que je lis des textes de ce philosophe, j’ai l’impression de ne voir que des hiéroglyphes ! », « Ta calligraphie est indéchiffrable : tu veux bien m’expliquer ce que veut dire le hiéroglyphe que tu m’as rendu en classe ? »



top