search
top

Définition de haine

Le terme haine désigne l’antipathie et l’aversion envers quelque chose ou quelqu’un. Il s’agit d’un sentiment négatif souhaitant le mal à l’individu ou à l’objet abominé.

La haine est associée à l’inimitié et à la répulsion. Les personnes cherchent à éviter ou à détruire ce qu’elles haïssent. Dans le cas de la haine envers un autre être humain, le sentiment peut se traduire en des insultes ou des agressions physiques.

D’une manière générale, on considère que la haine est l’opposé de l’amour. Certaines personnes trouvent que l’amour peut se transformer facilement en haine (et vice-versa), étant donné que la haine est toujours ciblée vers quelqu’un à qui on attache importance et qui nous mobilise. En ce sens, le contraire de l’amour serait l’indifférence et non pas la haine.

La haine n’est pas forcément toujours irrationnelle. Il est commun d’haïr ceux qui font souffrir ou qui menacent l’existence. Exemple : « Je hais les assassins de mes parents ! », « Le fonctionnaire qui a volé l’argent qui était destiné à la construction d’un hôpital a gagné la haine du peuple ». Le plus sain, c’est de transformer cette énergie négative en une action positive (tout en réclamant justice, dans les exemples mentionnés).

La violence est souvent une conséquence de la haine. Lorsqu’un État s’apprête à déclarer une guerre, il encourage la haine pour son ennemi parmi les citoyens et les soldats. Ainsi, les actions violentes seront pour ainsi dire justifiées et ne donneront pas lieu à des sentiments d’indignation et de révolte dans la société.



top