search
top

Définition de géographie

La géographie (du latin geographĭa, qui, à son tour, dérive d’un terme grec composé) est la science qui est chargée de la description de la Terre. Ce mot peut également être employé pour désigner le territoire ou le paysage.

La géographie étudie donc le milieu écologique, les sociétés qui y habitent et les régions survenant de cette relation. En d’autres termes, elle analyse la relation homme-Terre et les phénomènes géographiques de la surface de la Terre.

Cette science dispose de plusieurs courants, stipulés par les spécialistes tout au long de l’histoire. Le courant de la localisation (ou environnementaliste), par exemple, a été approché par Friedrich Ratzel et consiste à localiser les faits géographiques, permettant également identifier le phénomène géographique. Pour lui, tout être vivant est le produit du milieu dans lequel il vit.

Le courant de la comparaison (ou déterministe), analysé par Carl Ritter, explique la relation existante entre un fait et un phénomène géographique. Il y a lieu aussi de mentionner le courant de l’explication, étudié par Alexander von Humboldt, qui s’intéresse au phénomène tout en se basant sur la recherche ; le courant de la description (ou possibiliste), apporté par Vidal de la Blache, qui permet de déchiffrer le fait géographique en analysant sa causalité ; et le courant de l’observation géographique, qui rend possible la visualisation des phénomènes géographiques tout en se basant sur la référence provoquée sur la superficie ou dans l’espace.

Concernant les traditions géographiques (les courants ou lignes d’étude qui existent dans cette science), nous retiendrons la tradition physique (qui s’occupe des aspects physiques, tels que le relief et la végétation), la tradition chorologique (l’étude explicative de la répartition géographique des espèces vivantes et de ses causes), la tradition écologique (qui se centre sur l’interaction entre les groupes humains et le milieu physique), la tradition paysagère (qui analyse les paysages naturels et culturels), la tradition spatiale (localisation et distribution des phénomènes naturels et culturels) et la tradition sociale (qui s’occupe des sociétés et du milieu dans lesquelles elles habitent).



top