search
top

Définition de genre

D’origine latine genus / genĕris, la notion de genre renferme plusieurs acceptions et applications. Par exemple, ce terme peut être employé comme synonyme de catégorie (dans le cadre de la biologie, par exemple) et d’espèce et de sorte (« C’est avec ce genre de clients que j’aime travailler »).

D’autre part, le genre peut désigner l’ensemble d’êtres/de choses ayant un ou plusieurs traits communs, ainsi que la classe ou le type auquel appartiennent les personnes ou les choses.

Dans le domaine des arts, on entend par genre toute sous-partie (ou subdivision) selon laquelle les œuvres littéraires ou artistiques peuvent être classées par leurs traits communs en matière de forme et de contenu, ou encore le style auquel elles appartiennent (« genre dramatique »).

Pour la biologie, le genre est le rang taxinomique regroupant les espèces qui ont en commun plusieurs caractères.

En grammaire, le genre (masculin ou féminin) est la classe à laquelle appartient un substantif, un adjectif ou un pronom (le système nominal) étant donné que les mots des langues flexionnelles (telles que le français) changent de forme selon leur rapport grammatical aux autres mots car ils ne sont pas tous invariables (certains d’entre eux subissent le jeu de la flexion).

En sociologie, le genre est l’ensemble des aspects psychologiques et sociaux rattachés à l’identité sexuelle (le sexe d’une personne) : genre masculin (mâle ou homme) et genre féminin (femelle ou femme).

Ceci-dit, les études de genre (ou études sur le genre) constituent une catégorie d’analyse en sociologie et en anthropologie qui dénote un ensemble de normes et de conventions sociales du comportement sexuel des personnes. Les études relatives au genre permettent de connaitre les différences sexuelles à un moment ou un endroit donné.

Il y a lieu de mentionner que ces études ne se consacrent pas uniquement à l’inégalité envers les femmes, puisqu’elles s’intéressent aussi aux masculinités et à la diversité sexuelle (homosexuels, bisexuels, transsexuels, etc.). Nous retiendrons aussi que les études sur le genre ne comptent ni sur l’appui de la biologie ni sur celui de la génétique.



top