search
top

Définition de génétique

La génétique est la branche de la biologie dont l’objet d’étude est l’hérédité ainsi que tout ce qui lui est relatif. Le concept désigne aussi ce qui appartient ou qui est relatif à la genèse ou l’origine des choses.

Ceci dit, la génétique analyse comment l’hérédité biologique est-elle transmise d’une génération à l’autre, et comment se développent les caractéristiques qui contrôlent ces processus.

L’objet d’étude de la génétique est les modèles d’hérédité, c’est-à-dire, la façon comment les parents transmettent leurs traits et caractéristiques à leurs enfants. Les gènes sont formés par des segments d’une molécule qui codifie l’information génétique dans les cellules, dite acide désoxyribonucléique (ADN).

L’ADN, auquel il appartient de contrôler la structure, la fonction et le comportement des cellules, peut créer des copies fidèles de soi-même.

Les gènes contiennent l’information nécessaire pour déterminer la séquence d’aminoacides des protéines, qui jouent un rôle importante concernant la détermination du phénotype final de l’organisme.

Les experts emploient le verbe « codifier » pour désigner le fait qu’un gène contienne les instructions pour synthétiser une protéine particulière (ainsi, on peut dire qu’un gène codifie une protéine).

La génétique est divisée en plusieurs branches : la classique ou mendélienne (centrée sur l’étude des chromosomes et des gènes et sur la façon comment ils sont hérédités de génération en génération), la quantitative (elle analyse l’impact de multiples gènes sur le phénotype), la moléculaire (elle étudie l’ADN, sa composition et la façon comment il se duplique), la génétique de populations et évolutive (elle attire son attention sur le comportement des gènes au sein d’une population et comment cela détermine l’évolution des organismes) et la génétique du développement (la façon comment les gènes contrôlent-ils le développement des organismes).



top