search
top

Définition de GATT

GATT est le sigle qui correspond à General Agreement on Tariffs and Trade (Accord Général sur les Tarifs Douaniers et le Commerce). Il s’agit d’une convention datant de la Conférence de La Havane de 1947 et qui a été signée un an plus tard par 23 pays, dans le but de fixer un ensemble de normes commerciales et de concessions douanières.

Tel que la Banque Mondiale, le GATT est l’une des initiatives crées suite à la Seconde Guerre Mondiale pour régler l’économie globale. Il est considéré le précurseur de l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC).

La première version de cet accord est connue sous la dénomination de GATT 1947. Dans les années 50 et 60, les économistes considèrent que le GATT a contribué à la croissance mondiale grâce aux réductions continues des tarifs douaniers. Par contre, au cours des décennies suivantes (années 70 et 80), la convention a subi une crise étant donné que, pour faire face à la forte concurrence, l’Europe et les USA ont fixé des taux d’intérêts élevés tout en se consacrant au protectionnisme.

En 1994, le GATT a été mis à jour donnant lieu à l’OMC. Les 75 pays membres du GATT et la Communauté Européenne (CE) sont les membres fondateurs de cette organisation, qui est née le 1er janvier 1995.

Il y a lieu de souligner que le GATT et l’OMC ne sont pas la même chose. Le GATT est un système de règles fixées par les nations qui le composent tandis que l’OMC est un organisme international. Outre le commerce de biens, l’OMC se charge des questions liées au secteur des services et des droits de la propriété intellectuelle.



top