search
top

Définition de frontière

Une frontière est une ligne conventionnelle qui sépare les confins du territoire d’un État. Les frontières peuvent être délimitées physiquement (par des murs ou des clôtures), mais ce n’est pas toujours le cas. C’est pour cette raison que l’on parle de convention : les différents pays accordent entre eux jusqu’à où vont leurs lignes (limites) respectives ; en traversant ces limites (les frontières), on rentre dans le territoire du pays voisin.

La frontière marque une souveraineté. Le gouvernement d’un pays exerce son autorité à l’intérieur des limites de ses frontières. Ce qu’il se passe de l’autre côté de ces lignes, n’est-ce qu’à quelques mètres, est hors de sa compétence territoriale, à condition que cela n’engage pas ses intérêts nationaux.

Les frontières peuvent être terrestres, maritimes, fluviales, lacustres (séparées par un lac) et même aériennes. En général, les frontières sont surveillées afin d’éviter toute entrée illégale ou clandestine sur le territoire des étrangers souhaitant immigrer ou des produits interdits/illicites (tels que les drogues ou des objets de contrebande). À ce titre, c’est aux gardes-frontière qu’il appartient de faire la surveillance des frontières.

La frontière entre les États Unis et le Mexique, par exemple, est l’une des plus surveillées du monde car des milliers de citoyens mexicains essaient de rentrer dans le pays en quête de meilleures conditions de vie sauf que, la plupart du temps, ces gens-là ne remplissent pas les réquisits légaux nécessaires pour pouvoir rentrer dans le pays voisin.

Par ailleurs, il y a les frontières dites naturelles, soit celles constituées par des obstacles géographiques, tels que des cours d’eau ou des montagnes, résultant de la propre nature.



top