search
top

Définition de frais de fonctionnement


Définition de frais de fonctionnement

La notion de frais de fonctionnement désigne les dépenses nécessaires au fonctionnement d’une entreprise ou d’une organisation. Ces frais sont les coûts salariaux (de rémunération) des personnels, les loyers, les dépenses d’entretien et de fourniture, pour n’en citer que quelques-uns.

Autrement dit, les frais de fonctionnement sont ceux qui sont destinés à maintenir un actif dans sa condition existante ou à le changer pour qu’il puisse être en mesure de fonctionner.

Les frais de fonctionnement peuvent se diviser en frais administratifs (les salaires, les services de bureau), financiers (intérêts, émission de chèques), coûts irrécupérables (coûts ayant été payés définitivement ne pouvant ni être remboursés, ni récupérés par un autre moyen) et les dépenses de représentation (cadeaux, voyages, logements, repas).

Les frais de fonctionnement portent également le nom de frais indirects. En effet, bien qu’ils correspondent aux dépenses liées au fonctionnement de l’entreprise, ces frais ne sont pas des investissements (pour l’achat d’une machine, par exemple).

Pour renseignement, dans le langage économique, un investissement (ou placement) est le capital que l’on place pour obtenir des profits plus tard, ce qui oblige à se priver d’un bénéfice immédiat et profiter des fruits portés dans l’avenir.

Les frais de fonctionnement, par contre, concernent le bon fonctionnement d’une affaire. Ils n’impliquent donc pas de s’attendre à un bénéfice à terme puisque leur but est d’aider à la subsistance de l’activité commercial (qui se veut rentable et avantageuse).

Par exemple: si une entreprise dépense de l’argent pour l’achat de cinq ordinateurs, il s’agit d’un investissement. Par contre, l’argent qu’elle dépense au quotidien pour les cartouches d’encre, les feuilles et l’électricité font partie des frais de fonctionnement.



top