search
top

Définition d’exportation

Le mot exportation tire son origine du vocable latin exportatĭo et fait référence à l’action et l’effet d’exporter (vendre des marchandises à d’autres pays). L’exportation est aussi l’ensemble des marchandises qui sont exportées. Par exemple : « L’exportation chinoise a augmenté 152% la dernière décennie », « Le petit pays caribéen a besoin d’augmenter son exportation pour équilibrer la balance commerciale », « Mon oncle travaille dans une entreprise consacrée à l’exportation d’aliments au marché européen ».

Il y lieu de mentionner qu’une exportation est un bien ou un service qui est envoyé à une autre partie du monde à des fins commerciales. L’envoi peut se concrétiser par plusieurs moyens de transport, aussi bien terrestre, maritime qu’aérien. Il peut même s’agir d’une exportation de services qui n’implique pas l’envoi de quelque chose physique. C’est le cas de ceux qui offrent leur travail (les prestataires) par le biais d’Internet et l’envoient sous format numérique (documents de texte, images, etc.).

Les exportations font toujours référence au trafic légitime de marchandises et de services. Ceci dit, les conditions sont régies par des législations du pays émetteur (l’exportateur) et du pays récepteur (l’importateur). Il est habituel que les nations incluent plusieurs obstacles et contraintes à l’importation pour ne pas faire du tort aux producteurs locaux. Ces mesures, en effet, touchent les pays exportateurs.

Concernant le commerce illégal (comme le trafic de drogues ou le trafic d’armes), on ne peut pas le considérer une exportation dans la mesure où il a lieu hors de tout cadre législatif et n’est donc pas sujet aux règles.



top