search
top

Définition d’exploitation forestière

Exploiter est un verbe qui se réfère à l’action de tirer des bénéfices ou de la richesse à partir d’une affaire ou d’une entreprise, et de se servir des qualités d’une personne ou d’une circonstance de manière abusive. L’action et l’effet d’exploiter prennent la désignation d’exploitation.

Forestier, par ailleurs, se dit de ce qui est lié ou qui appartient aux forêts, à l’utilisation du bois de chauffage et d’autres ressources connexes. On entend par sylviculture la culture des forêts et les sciences liées à cette culture.

L’exploitation forestière est donc l’extraction des ressources à partir d’une zone (ou d’un chantier) boisée. Cette activité est réalisée dans le but d’obtenir (et, par conséquent, de profiter) du bois, des fruits ou du liège.

Citions notamment que l’exploitation forestière a des conséquences graves sur les forêts. Si cette exploitation n’est ni contrôlée ni responsable, la survie même de la forêt est menacée.

Souvent, l’exploitation forestière implique d’abattre des arbres et de bruler de grandes surfaces. Cela correspond littéralement à la destruction de la forêt, ce qui entraine le phénomène connu sous le nom de déforestation.

Si les forêts sont dévastées sans un plan de reboisement, l’écosystème est gravement endommagé et la biodiversité se perd. Outre les espèces végétales qui sont touchées directement, beaucoup d’animaux restent sans leur habitat et même les collectivités autochtones sont déplacées. L’exploitation forestière a également des conséquences négatives concernant l’absorption de dioxyde de carbone et donne lieu à l’érosion des sols.

Le contrôle par les autorités et la législation est donc essentielle car il est important que les travaux d’exploitation forestière ne soient pas durables et qu’ils cessent.



top