search
top

Définition d’expiation

Du latin expiatĭo, l’expiation est l’action et l’effet d’expier. Ce verbe renvoie au fait de se purifier de ses erreurs (voire péchés) par le biais du sacrifice, de se conformer à une sanction infligée par les autorités ou d’avoir à faire certaines tâches en raison de ses mauvaises actions.

Exemples : « L’expiation coûte du sang, de la sueur et des larmes », « J’ai été condamné à dix ans de prison : l’expiation la plus difficile que n’avais jamais imaginé », « Deux mois de travail forcé en Sibérie fut l’expiation que le dissident a dû payer à cause de ses déclarations. »

Dans le domaine de la religion, l’expiation est une forme de satisfaction d’un péché, par laquelle l’individu est acquitté de culpabilité, tenu de supporter ou de faire face à sa peine. Le péché est considéré comme un obstacle entre l’homme et Dieu, et l’expiation est ce qui permet d’éliminer cet obstacle dans le but de clarifier à nouveau la relation.

D’après la théologie, l’expiation prouve que Dieu est bienveillant (il offre un chemin au pécheur) et juste (il exiger la punition pour le péché). Celui qui se soumet à l’expiation, nettoie ses péchés, a accès à la culpabilité pardonnée et est libéré de la punition.

Par ailleurs, « Expiation » (« Atonement » dans sa langue d’origine) est un roman de l’écrivain anglais Ian McEwan, qui a été publié en 2001. L’histoire se déroule en 1935 dans la maison de campagne de la famille Tallis.

Un film du même titre (« Expiation » au Québec, « Reviens-moi » en France) s’est inspiré de ce roman, réalisé par Joe Wright et dont les protagonistes sont Keira Knightley et James McAvoy.



top