search
top

Définition de existentialisme

L’existentialisme est un courant philosophique qui recherche la connaissance de la réalité au moyen de l’expérience immédiate de la propre existence. Toutefois, il n’existe pas de théorie précise ou exacte qui définisse ce que veut dire existentialisme.

Ce qui est certain, c’est que ce mouvement de la philosophie place l’humain individuel en tant que créateur du sens de sa vie. C’est la temporalité du sujet et son existence concrète dans le monde qui fait de lui ce qu’il est et non pas une supposée essence plus abstraite.

Les existentialistes considèrent que chaque individu est une intégrité libre de par elle-même plutôt qu’une partie d’un tout. L’existence propre d’une personne (le vécu humain) est ce qui définit son essence et non pas une condition humaine générale.

Autrement dit, l’être humain existe à partir du moment où il est en mesure de générer n’importe quel type de pensée. La pensée permet à la personne d’être libre: sans liberté, il n’y a pas d’existence non plus.

Cette même liberté convertit l’individu en un être responsable de ses actes. Il y donc une éthique de la responsabilité individuelle. Il appartient uniquement à la personne de se tenir responsable des actes qu’elle réalise dans l’exercice de sa liberté.

Les français Jean-Paul Sartre (1905-1980) et Albert Camus (1913-1960) sont deux des grands représentants de l’existentialisme. Ce courant peut être divisé en trois écoles, à savoir l’existentialisme théiste (qui s’interroge sur l’existence de Dieu et l’Esprit), l’existentialisme athée (qui nie le divin) et l’existentialisme agnostique (qui considère que l’existence de Dieu n’a aucune importance pour l’existence humaine).



top