search
top

Définition de évaporation

Du latin evaporatĭo, l’évaporation est l’action et l’effet d’évaporer ou de s’évaporer. Ce verbe, à son tour, fait allusion à la conversion d’un liquide en vapeur.

Le concept peut désigner le processus physique même (une substance se sépare d’une autre à son point d’ébullition) ou le passage de l’état liquide au gazeux. La substance en état liquide reçoit l’énergie nécessaire pour surmonter la tension superficielle: lorsque toute la masse atteint le point d’ébullition, le processus d’évaporation commence.

L’évaporation est une variable hydrologique qui détermine les niveaux d’un bassin hydrographique (l’océan, par exemple). L’énergie intensifie le mouvement des molécules et les particules commencent à s’échapper sous la forme de vapeur. Autrement dit, l’énergie cinétique surmonte la force de cohésion appliquée par la tension superficielle. L’évaporation a donc lieu plus rapidement à haute température.

On entend par refroidissement évaporatif tout phénomène qui part du principe que, à partir du moment où les molécules qui acquièrent plus d’énergie commencent à s’évaporer, la température du liquide baisse (étant donné qu’il reste encore les molécules ayant moins d’énergie cinétique).

L’évaporation est un processus important dans le cycle de l’eau (dit aussi hydrologique). Lorsque le soleil réchauffe la surface d’une masse d’eau, le liquide s’évapore et se transforme en nuage. Lors des précipitations (rosée, pluie, neige), l’eau revient vers le bassin et complète ainsi le cycle. Évidemment, il existe d’autres conditions atmosphériques qui ont de l’incidence sur ce type de processus, telles que la présence du vent.



top