search
top

Définition d’espace aérien

Espace, qui est un terme provenant du latin spatium, peut se référer à la partie occupée par un objet sensible, l’extension que contient la matière existante ou la capacité d’un terrain.

L’adjectif aérien, quant à lui, dérive du mot latin aerĕus et mentionne ce qui appartient ou concerne l’air ou, plus concrètement, l’aviation.

La notion d’espace aérien permet d’évoquer la portion de l’atmosphère terrestre, sur terre ou sur l’eau, qui est règlementée par un pays en particulier. Selon le type d’opérations concernées, le niveau de sécurité et la circulation (le trafic) des avions, il y a lieu de parler de différents types d’espaces aériens, comme l’espace aérien contrôlé ou l’espace aérien à usage spécial.

L’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI) divise l’espace aérien en sept parties, nommées par une lettre, de A à G. La classe A correspond au secteur ayant le plus haut niveau de contrôle, tandis que la classe G se réfère à l’espace aérien non contrôlé.

Dans le cas de l’espace aérien contrôlé, il y a un service de contrôle de la circulation aérienne pour des vols avec des règles de vol aux instruments (IFR) et les règles de vol à vue (VFR). Cela signifie que dans ces espaces, les pilotes doivent se conformer à diverses exigences et des normes de fonctionnement.

Dans ces espaces aériens, les pilotes doivent disposer d’un plan de vol et demander l’autorisation au service de contrôle du trafic aérien. Il appartient aux autorités d’émettre des avertissements et de gérer le trafic aérien pour éviter les accidents.



top