search
top

Définition d’esclavage

L’esclavage est l’état de l’esclave (toute personne qui est sous la domination d’une autre et qui, par conséquent, manque de liberté). Le concept permet de se référer à une institution juridique qui définit la situation personnelle des esclaves.

Les historiens affirment que l’esclavage a émergé avec l’utilisation de la main-d’œuvre de ces captifs après une guerre. Autrefois, ces personnes étaient tuées à coup de fusil mais, par la suite, les gens ont préféré se servir d’elles en tant qu’esclaves pour obtenir un avantage économique ou un service.

L’esclavage était accepté et défendu dans l’antiquité. En effet, des philosophes comme Aristote considéraient qu’il s’agissait d’une situation naturelle. Au cours de la conquête européenne de l’Amérique, l’esclavage a atteint son apogée et fut indispensable à la réussite de l’entreprise.

Les Européens avaient besoin de main-d’œuvre pas chère pour réaliser leurs plans d’expansion, raison pour laquelle ils ont décidé d’asservir les peuples indigènes autochtones de l’Amérique et de ramener des esclaves d’Afrique. C’est ainsi qu’a commencé le commerce des esclaves, où les Noirs étaient achetés et vendus sur les marchés comme s’ils étaient des objets.

Au fil du temps, un fort mouvement anti- esclavage a fait son apparition au XVIIIe siècle. Les abolitionnistes ont été fondées sur les idées du Siècle des Lumières, faisant valoir que tous les hommes devaient avoir les mêmes droits. Il y a eu aussi un motif économique qui a contribué à abolir l’esclavage : la révolution industrielle, basée sur le travail rémunéré et non pas sur l’esclavage.

Aujourd’hui, l’esclavage est formellement interdit dans la plupart des pays même s’il y a encore des régimes d’exploitation de main-d’œuvre qui ressemblent aux pratiques antérieures au XVIIIème siècle.



top