search
top

Définition de érudit

Du latin erudītus, un érudit est celui qui est instruit et qui a des connaissances approfondies dans de nombreuses sciences, arts ou matières. En ce sens, un érudit est une espèce de savant qui peut parler de manière fondée au sujet de toute sorte de choses. Le terme, cependant, désigne aussi toute personne culte qui est à l’aise par rapport à une science et qui s’y connait. Par exemple : « Mon grand-père était un érudit, il aurait pu te donner des leçons sur n’importe quel thème », « Richard Goffton, le principal érudit international en égyptologie, visitera le pays pour y donner plusieurs conférences ».

L’érudition peut se développer au fil des années et grâce aux études. Outre la capacité innée d’une personne ou de son talent naturel, l’expression « personne n’est née instruit » peut être appliquée à la vie des grands érudits de l’histoire. La lecture de centaines de livres et de documents, les heures consacrées à la réflexion, les pratiques de tout genre et les discussions intellectuelles entre collègues font qu’un sujet puisse devenir un érudit.

La figure de l’érudit ou du savant, autrefois, était associée à un homme ayant déjà un certain âge qui était une source de consultation pour les gouvernants et la société en général. De nos jours, cette figure sociale n’existe plus, bien qu’aucun dirigent puisse obvier au besoin de compter sur l’aide de spécialistes dans plusieurs matières.

En bref, l’érudition est une grande étendue de savoir et de connaissances ou un savoir approfondi dans un ordre de connaissances, et en particulier dans toutes celles qui sont fondées sur l’étude des textes et des documents.



top