search
top

Définition de épique

L’adjectif épique, du latin epĭcus, qualifie ce qui appartient ou est relatif à l’épopée ou à la poésie héroïque. Ce genre poétique présente des faits légendaires ou fictifs qui se déroulent dans un temps et un espace donnés.

Autrement dit, l’épopée peut se baser sur des évènements véridiques ou inventés. Les poètes épiques alternent la narration (au temps passé) et la description. Les textes peuvent se développer en prose ou en hexamètre, le narrateur étant présent ou absent.

Le registre épique présente une extension assez importante dans la mesure où il comprend des éléments issus d’autres genres (tels que le drame ou la poésie lyrique). C’est pour cette raison qu’il présente des divisions sous forme de chapitres ou similaires.

Il existe plusieurs sous-genres au sein de la poésie épique. Les épopées présentent les exploits d’un héros archétypique qui représente les valeurs collectives d’une nation. La chanson de geste (ayant moins d’éléments fantastiques que l’épopée), le roman-fleuve, le roman picaresque, le roman de chevalerie, le mythe, le conte traditionnel, la balade et la légende peuvent également inclure des éléments propres au registre épique.

Le héros épique est en principe un personnage guerrier capable de surmonter tout genre d’obstacle pour parvenir à ses fins. Sa caractérisation fait de lui un être de grande force physique, intelligent et noble.

Les caractéristiques majeures de la poésie épique se sont répandues dans le genre littéraire. Dans le langage quotidien, on entend par épique ce qui est pittoresque voire extraordinaire. Par exemple: « Au cours d’une rencontre épique, l’équipe des bleus a réussi à récupérer les trois buts de désavantage et a fini par vaincre le match jusqu’à la toute dernière minute ».



top