search
top

Définition d’enclin

L’adjective « enclin » est un terme qui sert à désigner ce ou celui qui est incliné, sujet, susceptible ou qui a tendance à quelque chose.

Exemples : « Les enfants qui ne se nourrissent pas correctement sont enclins à s’endormir en classe », « Ce député est enclin à faire des déclarations controversées », « Il parait que les femmes sont plus enclines que les hommes à se mettre en colère à cause des problèmes de coexistence ».

Par conséquent, enclin est lié à une certaine orientation ou à une prédisposition. Lorsqu’on dit que l’homme est enclin aux accidents, cela veut dire que les hommes subissent des accidents à une plus grande fréquence que la moyenne de la plupart des personnes.

Dans le même sens, un joueur de tennis qui est enclin à venir au filet pour définir les points de répètera cette action plusieurs fois au cours du jeu, alors qu’un joueur avec un autre type de jeu jouera tout en restant à l’arrière du court de tennis.

Un mouvement socio-politique qui est enclin à la violence est celui dont les manifestations publiques comprennent souvent des actes de violence. Un groupe dont les marches se terminent souvent avec violence, des affrontements avec la police et des blessés est donc un groupe enclin à la violence.

La notion d’enclin peut être associée, par ailleurs, au soutien ou au fait de prendre parti. Une ville est encline à l’indépendance d’une certaine communauté si, en raison de son histoire ou de ses dirigeants, elle a tendance à soutenir le mouvement de l’indépendance.



top