search
top

Définition de énamourement

Bien que très rare et plutôt littéraire, le mot énamourement désigne l’action et l’effet de tomber/devenir ou de rendre amoureux. Bien qu’il s’agisse de concepts difficiles à définir, le verbe enamourer concerne, d’après le Trésor de la Langue Française Informatisé, le fait de susciter sur quelqu’un la flamme et la passion de l’amour, tomber/s’enflammer d’amour pour quelqu’un et en être épris.

L’énamourement est un état émotionnel qui correspond au bonheur et à la satisfaction d’avoir rencontré une personne qui est capable de nous comprendre et de partager sa vie avec nous. Pour la biochimie, il s’agit d’un processus qui commence au niveau du cortex cérébral puis renvoyé vers le système endocrinien pour ensuite se transformer en des réponses physiologiques.

Ce processus renferme l’action de plusieurs éléments. En faisant la connaissance de quelqu’un par qui il ressent de l’attirance, l’être humain éprouve tout un ensemble de changements chimiques et psychologiques. Lorsque la personne fait déclencher les mécanismes de séduction, elle conjugue son instinct animal (inconscient) à la capacité stratège propre de notre espèce.

Par ailleurs, l’amour (surtout au début) s’approvisionne essentiellement de chimie. La phényléthylamine oblige la sécrétion de la dopamine ou de la norépinephrine, qui génère un effet d’euphorie naturelle lorsque la personne est avec son amoureux/amoureuse.

Concernant la génétique, les humains et les animaux ont l’instinct de procréation en commun. Cependant, les homos sapiens peuvent avoir des rapports sexuels pour éprouver leur amour ou pour satisfaire leurs impulsions sexuelles, c’est-à-dire, pas nécessairement pour procréer.

Il y a lieu de distinguer l’énamourement (l’attirance et la passion) de l’amour (un sentiment où la personne a besoin de l’autre et d’être auprès d’elle). Le véritable amour a pour base la réalité, va au-delà du concept d’homme ou de femme idéal(e) et a une projection stable et à long terme.



top