search
top

Définition de égalité

Du latin aequalĭtas, l’égalité est la correspondance et la proportion survenant de beaucoup de parties dont est composé un tout uniforme. Le terme permet de désigner la conformité de quelque chose par rapport à autre chose en matière de forme, de quantité, de qualité ou de nature.

Dans le cas des mathématiques, une égalité est une équivalence de deux expressions ou quantités. Ces facteurs, pour qu’ils soient égaux, doivent avoir la même valeur. Par exemple : A+B = C+D est faisable si A=2, B=3, C=4 et D=1, entre d’autres cas. Ainsi, 2+3 est égal à 4+1. Les deux expressions ont la même valeur par résultat (5).

On entend par égalité social le contexte ou la situation où les personnes disposent des mêmes droits et des mêmes opportunités dans un aspect donné ou de façon générale. L’égalité des sexes désigne la mise en norme des opportunités existantes faisant en sorte qu’elles puissent être réparties de façon juste parmi les hommes et les femmes.

L’égalité des races (ou l’égalité des droits) est un autre moyen d’égalité : selon cette notion, toutes les personnes disposent des mêmes droits dans le but de lutter contre la discrimination. En Afrique du Sud, lors de l’apartheid, l’égalité des races n’était pas respectée et la population noire était explorée par les blancs.

L’égalité devant la loi est un principe selon lequel tous les citoyens ont la capacité aux mêmes droits. Il est évident qu’en l’absence de l’égalité des races, il n’y a pas lieu à l’égalité devant la loi. Ce concept suppose aussi que la Justice ne préjuge pas.



top