search
top

Définition de écriture

Du latin scriptūra, l’écriture est l’action et l’effet d’écrire (représenter les mots ou les idées par des lettres ou d’autres signes tracés sur du papier ou toute autre surface). Par ailleurs, il s’agit du système de signes utilisé pour écrire (par exemple, l’écriture alphabétique).

De même, l’écriture concerne la calligraphie, c’est-à-dire, la manière dont la personne trace les lettres et qui est analysée non seulement du point de vue des règles de la calligraphie mais aussi et surtout du point de vue esthétique. Exemple: « Hélène a une très belle écriture. » À l’image de la signature, l’écriture est en quelque sorte une marque personnelle de l’individu.

Lorsque ce terme est écrit avec une majuscule initiale (Écriture), le concept désigne les saintes Écritures, c’est-à-dire, la Bible. Il s’agit donc du domaine de la religion.

Pour la linguistique, l’écriture est un système de représentation graphique d’une langue, au moyen de signes ou de caractères gravés ou écrits sur un support. Autrement dit, c’est une méthode de communication humaine qui se réalise à l’aide de signes visuels qui constituent un système. Les premières techniques d’écriture remontent à l’an 4000 avant Jésus-Christ.

Avec son évolution au fil du temps, l’écriture s’est développée de deux façons: idéographique (lorsque l’on exprime des idées) et phonétique (lorsque l’on représente des sons).

Parmi les différentes fonctions de l’écriture (ou de l’acte décrire), il y a lieu de mentionner l’exécutive (la capacité de coder et de décoder/déchiffrer des signes graphiques), la fonctionnelle (elle comprend la communication interpersonnelle et prévoit la connaissance des différents contextes, genres et les registres sous lesquels l’écriture est employée), l’instrumentale (lire ce qui est écrit est un moyen de construire des connaissances et d’y avoir accès) et l’épistémique (l’usage le plus développé du point de vue cognitif).



top