search
top

Définition de écosystème artificiel

Un écosystème est un environnement spécifique où les processus vitaux d’un groupe d’êtres vivants sont interdépendants. Les facteurs biotiques (tels que les animaux, les plantes et les microorganismes) et les facteurs abiotiques (l’air, l’eau) font partie de cet environnement partagé.

Les organismes interdépendants qui composent cette unité établissent des chaines alimentaires, qui sont des courants d’énergie et de nutriments produits au moyen de la nutrition (une espèce se nourrit de celle qui lui précède dans la chaine et, à son tour, elle sert de nourriture à la suivante).

La notion d’écosystème, en général, est associée à l’écosystème naturel, où le biotique et l’abiotique se trouvent en équilibre sans intervention de l’homme. Toutefois, nous attirons l’attention sur le fait d’exister des écosystèmes artificiels crées par l’être humain et qui n’existent pas dans la nature. Les serres, les digues et les aquariums en sont quelques exemples.

La plus grande acception du concept d’écosystème artificiel comprend les établissements humains tels que les villes, bien qu’ils présentent de nombreuses différences par rapport aux écosystèmes naturels.

La modification d’un écosystème naturel par l’action de l’homme peut également donner lieu à un écosystème artificiel. Un écosystème naturel souffrant l’extinction d’une espèce par l’action humaine perd à priori sa condition originale. Ceci dit, elle devient en quelque sorte un écosystème artificiel ou, du moins, un écosystème naturel modifié.

Nous retiendrons que la modification des écosystèmes naturels apporte des conséquences, telles que la désertification et les infestations de ravageurs/parasites (risque phytosanitaire), nuisant ainsi à la biodiversité et aux ressources de la nature.



top