search
top

Définition d’écœurement

L’écœurement est lié à la répugnance, en particulier à la nourriture. Exemples : « Au diner, j’ai mangé jusqu’à l’épuisement. Maintenant, je me sens écœuré. Je ne peux même pas entendre parler de nourriture ! », « Lorsque j’étais enceinte, je mangeais au point d’en arriver à l’écœurement », « Tu te sens écœurée ? C’est sûrement quelque chose que tu as mangé ».

Le concept concerne également le dégoût, le malaise et la saturation. L’écœurement survient lorsque quelque chose provoque une gêne, une lassitude ou une désolation.
L’écœurement apparait aussi dans la routine, la monotonie, les limitations extérieures (être enfermé dans une pièce sans fenêtres, par exemple) et dans tout ce qui contribue à l’ennui.
La personne souffrant d’écœurement a la sensation que le temps ne passe pas et que rien n’est capable de la motiver. Si ce sentiment se tient très souvent, à terme, elle risque de faire une dépression.

Être écœuré, c’est être lassé, dégouté voire très ennuyé. Parfois, ce sentiment amène la personne à abuser des drogues. Les psychologues disent que l’une des raisons possibles pour arriver à un tel état est justement l’écœurement et le sentiment que plus rien ne vaut la peine.

Pour surmonter un tel dégout, les gens ont souvent recours aux passe-temps, qui sont des activités et des jeux qui aident à rester concentré et à accepter des défis, tels que les mots croisés, des puzzles, le sudoku et les jeux vidéo.



top