search
top

Définition de échelle

Le terme échelle, qui provient du mot latin scala, a plusieurs usages. Il peut s’agir, par exemple, de la succession/séquence ordonnée de valeurs d’une même qualité. Par exemple: « Dans l’échelle de couleurs, l’orange s’approche plus du rouge que du vert ».

L’échelle est, par ailleurs, une ligne droite (une règle, par exemple) qui, du fait d’être divisée en parties égales, permet de représenter les mètres, les kilomètres ou toute autre unité de mesure. Ces échelles sont utilisées pour tracer des distances et des dimensions de façon proportionnelle sur un plan ou sur une carte. Si, d’après l’échelle d’une carte, un centimètre équivaut à dix kilomètres réels, alors une distance de 100 kilomètres sera représentée par 10 centimètres.

Échelle est également une proportion ou une taille/dimension sous laquelle est développé(e) une idée ou un projet: « Nous devons faire un placement à grande échelle afin de pourvoir tous les peuples du Nord-Ouest en eau courante. »

En physique, l’échelle est une graduation utilisée dans divers instruments pour rendre possible le mesurage d’une grandeur/magnitude. L’échelle de Richter et l’échelle de Mercalli, par exemple, permettent de classer l’ampleur d’un tremblement ou d’un séisme.

On entend par échelle musicale les sons consécutifs qui se succèdent de façon régulière en sens ascendant ou descendant et qui sont liés à un seul ton qui est celui qui donne le nom à l’échelle. La succession des sons a lieu en fonction des normes de la tonalité.

Puis, une échelle peut être un dispositif fabriqué en bois ou en métal, composé de barreaux et qui sert à monter et à descendre.



top