search
top

Définition de échec scolaire

L’échec est le fait d’échouer, c’est-à-dire, de ne pas réussir à mener une action donnée jusqu’au bout. Cela arrive lorsque quelqu’un abandonne ses obligations et cesse de faire une quelconque activité qu’elle avait l’habitude de réaliser. L’adjectif scolaire, à son tour, désigne ce qui appartient ou est relatif à l’étudiant ou à l’école. Ceci dit, l’échec scolaire est un concept qui est employé pour faire allusion aux élèves qui cessent de fréquenter l’école et qui restent hors du système éducatif.

D’après les experts du Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF), la pauvreté (avec des enfants malnutris ou qui sont obligés à quitter l’école pour aller travailler), l’exclusion et la faible capacité des écoles à éluder la contention sont les principales causes de l’échec scolaire.

Il y a lieu de mentionner, par ailleurs, les zones rurales ou celles qui sont éloignées des villes, lesquelles présentent des contraintes à cause de la distance. Souvent, les enfants doivent parcourir de nombreux kilomètres rien que pour arriver à l’école, ce qui rend plus difficile leur déplacement pour aller en classe de façon régulière.

En général, l’échec scolaire est lié à l’abandon. Un élève qui redouble une année au moins deux fois de suite, par exemple, aura tendance à abandonner l’école et à chercher du travail s’il est en âge de pouvoir le faire, en raison de sa démotivation, de son insatisfaction et de l’humiliation par rapport aux autres camarades. Certains élèves échouent simplement parce qu’ils n’aiment pas l’école et encore moins étudier. D’autres, même s’ils font des efforts, ressentent de grandes difficultés à assimiler et à comprendre la matière. Puis il y a ceux dont les parents n’ont pas les moyens pour payer leurs études et se limitent à les laisser fréquenter la scolarité obligatoire, soit le collège dans le cas de la France. Les garçons sont les élèves qui ont le plus tendance à quitter l’école en âge précoce par rapport aux filles.



top