search
top

Définition de dureté

Du latin duritia, la dureté est définie comme la qualité de ce qui est dure. Exemples : « La dureté de ce matelas est pénible », « Les pantalons en cuir présentent une dureté assez particulière, qui ne les rend pas vraiment commodes ».

Par ailleurs, on donne le nom de durillons aux callosités pouvant apparaître dans différentes parties du corps : « Mes coudes ont toutes sortes de durillons, mais j’essaie toujours de bien me frotter lorsque je prends ma douche », « J’ai constaté une dureté à ma jambe qui me dérange », « En faisant l’examen corporel, aucun durillon ne devrait apparaître ».

Pour la géologie, la dureté est la résistance qu’un minéral oppose du fait d’être rayé par un autre. Il s’agit donc d’une propriété mécanique des minéraux. On parle aussi de dureté en ce qui concerne la pénétrabilité d’une surface pour se référer à la possibilité de faire des marques avec une pointe.

L’industrie métallurgique utilise un mesureur justement pour mesurer la dureté lors des essais de pénétration. Ces essais consistent à utiliser différents types de pointe et à appliquer diverses charges pour analyser les marques réalisées. À partir de ces essais, différentes échelles sont mises en place.

La détermination de la dureté d’un acier permet de définir la corrélation entre la dureté et la résistance mécanique. Il y a plusieurs machines qui permettent de réaliser ces mesures et qui s’avèrent d’une grande importance dans l’activité industrielle.

Enfin, au sens figuré ou métaphorique, la notion de dureté est utilisée pour faire référence à tout ce qui est dure, difficile ou complexe : « Le rallye est une épreuve de grande dureté pour les concurrents », « La dureté du défi est indéniable ».



top