search
top

Définition de droit social

Inspirés des postulats de justice, les droits constituent l’ordre institutionnel, chargé de régler les comportements humains en société. Il s’agit donc d’un ensemble de règlementations qui permettent de résoudre les conflits sociaux.

Le droit peut se diviser en plusieurs branches. En ce sens, il y a lieu de mentionner le droit public (lorsque l’État, en tant qu’autorité, intervient avec ses facultés coercitives) ou le droit privé (les relations juridiques sont établies entre les particuliers), par exemple.

La branche du droit social tire son origine du droit public suite aux changements des modes de vie. Son but est d’ordonner et de corriger les inégalités qui existent au sein des classes sociales, afin de protéger les personnes face aux différentes questions surgissant au quotidien.

Le droit social, à son tour, englobe d’autres branches, telles que le droit du travail, le droit à la sécurité sociale, le droit migratoire et le droit agraire.

Nous retiendrons que la division du droit en plusieurs branches facilite l’étude. Cependant, elle n’est pas suffisamment importante pour l’application concrète des normes juridiques. Toutes les branches du droit sont liées les unes aux autres et interviennent dans toutes les procédures légales.

La notion de droit social est moins diffusée que celles du droit public ou du droit privé. La définition même de droit correspond à l’existence d’un fait social (c’est-à-dire, où la relation entre les êtres humains est mise en jeu au sein d’une société). Ceci dit, d’après certains spécialistes, le concept de droit social n’a pas beaucoup de notoriété.



top