search
top

Définition de droit international

Le droit international désigne l’ensemble des normes juridiques internationales qui régissent les lois des États. Les accords et les traités internationaux, les conventions, les amendements et les protocoles font partie de cette branche du droit.

Les normes qui appartiennent au droit international peuvent être bilatérales (entre deux parties) ou multilatérales (plus de deux parties). Les États s’engagent à mettre en place ces mêmes normes dans leurs propres territoires et avec un statut supérieur aux normes nationales.

L’évènement le plus ancien en matière d’accord de droit international a eu lieu en l’an 3200 avant Jésus-Christ, lorsque les villes chaldéennes de Lagash et Umma se sont mises d’accord par rapport à la délimitation de leurs frontières suite à une guerre. D’une façon générale, le droit international a toujours envisagé les moyens de renforcer le maintien de la paix et d’éviter l’éclatement de conflits de guerre.

Le droit international peut être divisé en deux catégories, à savoir : public et privé. Le droit international public désigne l’ensemble de principes régissant les relations juridiques des États entre eux. Les individus ne sont donc pas des sujets immédiats desdites normes.

Par contre, le droit international privé a pour principal but de résoudre tout conflit de juridiction internationale. Il lui appartient de définir quelle est la loi applicable et de déterminer la condition juridique des étrangers.

Nous retiendrons aussi le droit international humanitaire qui est une autre branche du droit international. Dans ce cas, il s’agit des règles qui, en temps de guerre, protègent les civils qui n’ont rien à voir avec/ ne participent pas aux combats (ils sont innocents). Le droit international humanitaire cherche à limiter la souffrance humaine inhérente lors de conflits armés.



top