search
top

Définition de diversité linguistique

La diversité correspond à l’abondance de choses différentes, à la variété et à la différence. Par ailleurs, la linguistique est ce qui appartient ou qui est en rapport avec le langage (le système de communication qui nous permet d’abstraire et de communiquer des concepts) ou la langue (le système de communication verbale propre aux êtres humains).

La diversité linguistique est donc liée à l’existence et la convivialité de différentes langues. Le concept est défenseur du respect envers toutes les langues et soutient la préservation de celles qui se trouvent en voie de disparition vu le manque de personnes parlant lesdites langues.

Il ne suffit que le dernier membre d’un groupe social parlant une certaine langue meure pour que cette langue disparaisse. Dans d’autres cas, cela se doit au manque de transmission intergénérationnelle par le biais de laquelle les adultes (ou les parents) enseignent la langue maternelle aux plus jeunes (ou à leurs enfants). La disparition de la langue implique une perte très importante et irrécupérable de connaissances, d’où l’importance de la diversité linguistique.

On estime qu’il y a plus de 6000 langues dans le monde. L’Océanie est le continent ayant la plus grande diversité linguistique étant donné qu’il y existe de nombreux groupes aborigènes qui défendent leur langue maternelle. Par contre, dans d’autres coins du monde, une langue dominante s’est imposée par rapport aux autres. C’est le cas, par exemple, des USA, où l’anglais a entrainé à la disparition des langues de la plupart des habitants natifs.

Les cultures retrouvent dans la langue leur principal moyen d’expression ; lorsqu’une langue n’existe plus, la culture en question risque d’avoir le même destin.



top