search
top

Définition de dissident

Dissident ce dit de celui ou de celle qui fait dissidence, c’est-à-dire, qui se sépare ou s’éloigne d’une doctrine, d’une croyance ou d’un comportement commun. Le concept est souvent utilisé avec une connotation politique pour se rapporter à toute personne qui décide de se séparer de la communauté ou du parti auquel elle appartient. Le dissident ne parvient plus à reconnaître la légitimité de l’autorité à laquelle il se soumettait.

L’une des utilisations les plus courantes de ce terme apparaît dans les régimes totalitaires pour se référer à ceux qui s’opposent à la situation politique et sociale. Les dissidents sont souvent pourchassés, censurés, emprisonnés, torturés et même exécutés par les autorités.

À Cuba, les dissidents sont ceux qui s’opposent à la révolution socialiste et au régime établi en 1959. Il est impossible de donner une définition précise de la notion, étant donné que la classification de la dissidence dépend de la personne qui la pratique. Pour le gouvernement cubain, les dissidents sont des collaborateurs de la CIA et d’autres agences américaines qui reçoivent de l’argent pour exercer l’opposition et qui menacent la paix sociale. À l’autre extrême, de nombreuses personnes considèrent que les dissidents cubains sont des défenseurs des droits de l’homme et de la liberté d’expression.

La philologue, journaliste et bloggeuse Yoani Sanchez et le psychologue et journaliste Guillermo Fariñas Hernández sont actuellement parmi les dissidents cubains les plus connus au monde.

Par ailleurs, les dissidents soviétiques étaient ceux qui s’opposaient au régime de l’Union Soviétique. Habituellement, c’était des citoyens qui faisaient appel à des moyens non violents et qui organisaient différents types de manifestations, même si beaucoup d’entre eux finissaient par être confinés aux centres de détention et furent déportés.



top