search
top

Définition de diabète

Du latin diabētes, qui dérive d’un vocable grec qui signifie « passer à travers », le diabète est une maladie métabolique qui occasionne plusieurs troubles tels l’élimination excessive d’une substance dans les urines, la soif intense et l’amaigrissement. Il existe deux types de diabète qui n’ont aucune relation pathologique mais qui ont en commun lesdites manifestations cliniques: le diabète mellitus (le type de diabète le plus habituel) et le diabète insipide.

Le diabète mellitus (dit diabète sucré) se produit par un trouble dans l’insuline (une hormone formée par plus de cinquante aminoacides), que ce soit une déficience dans la quantité ou l’utilisation. Ce trouble provoque un excès de glucose dans le sang de l’individu affecté.

Le traitement contre le diabète sucré consiste à maintenir le niveau de glucose dans les paramètres jugés normaux. Pour ce faire, les patients doivent s’injecter de l’insuline, suivre un régime pauvre en sucre et en hydrates de carbone et faire de l’exercice physique périodiquement.

Le diabète mellitus peut causer des troubles chroniques comme le pied diabétique, la neuropathie diabétique, la rétinopathie diabétique et la cataracte.

Le diabète insipide, en revanche, est produit par une altération de l’hypophyse. Cette maladie se caractérise par une polyurie sans présence de glucose, bien qu’avec une haute quantité de sodium et d’osmolarité.

Le principal symptôme du diabète insipide est une production excessive d’urine qui donne une soif démesurée pouvant conduire la personne à boire jusqu’à 40 litres de liquide par jour. Lorsque la compensation entre les pertes par l’urine et les liquides ingérées n’a pas lieu, l’individu risque de déshydrater et subir une importante diminution de la pression artérielle.



top