search
top

Définition de despotisme

Le despotisme est l’abus du pouvoir, de la supériorité ou de la force dans les rapports avec les autres. Le concept est utilisé pour désigner l’autorité absolue qui n’est pas limitée par la loi.

La notion de despotisme peut donc faire mention à un type de gouvernement ayant le pouvoir absolu. De nos jours, le terme a une connotation négative et est associé à la dictature ou la tyrannie. Exemples : « Le gouvernement doit mettre de côté le despotisme ou alors il devra confronter le peuple dans les rues », « Le leader asiatique a fait, une fois de plus, étalage de despotisme en signant un décret qui interdit l’exhibition de films occidentaux », « L’écrivain a consacré une grande partie de sa jeunesse à lutter contre le despotisme ».

En revanche, autrefois, le despotisme avait un sens positif. Au XVIIe siècle, la notion politique de despotisme éclairé est née, avec des monarchies absolues décidant d’inclure les préceptes philosophiques du siècle des Lumières. Ces monarques ont essayé d’enrichir la culture de leurs peuples à travers des pratiques paternalistes, d’où la désignation despotes bienveillants.

Par ailleurs, despote était un titre byzantin également conféré dans d’autres empires (comme le latin ou le serbe). Le mot grec despotēs signifiait « seigneur ».

Actuellement, tout ce qui concerne le despotisme a un sens négatif. C’est très souvent une accusation portée par les secteurs opposés aux gouvernements qui abusent de leur mandat au pouvoir et qui adoptent des mesures en faveur de leurs intérêts.



top