search
top

Définition de dépréciation

La dépréciation, synonyme d’amortissement, est une diminution de la valeur ou du prix de quelque chose. Cette baisse peut être constatée à partir de la comparaison avec la valeur ou le prix précédent, ou par rapport à d’autres choses du même genre.

Exemples : « Les économistes disent que la dépréciation de la monnaie permettra d’améliorer la compétitivité du pays », « Je veux vendre la voiture avant qu’elle ne subisse une dépréciation », « Le meilleur de ce type d’investissement est que la dépréciation, c’est qu’il est lent à obtenir ».

En règle générale, la dépréciation d’un produit est originaire de trois causes: l’usure que génère l’utilisation, l’obsolescence ou le passage du temps. Une voiture perd de la valeur (c’est-à-dire, elle déprécie) au fur et à mesure qu’on augmente sa consommation car l’utilisation affecte les performances et la qualité des parties. Un ordinateur (PC), quant à lui, devient obsolète lorsque de nouveaux modèles qui offrent un fonctionnement plus efficace commencent à émerger. Le prix de vente d’une maison, finalement, devient plus faible au fur et à mesure qu’elle vieillit.

Pour l’économie et la finance, la dépréciation peut être associée à l’amortissement, c’est-à-dire, la valeur nominale d’une monnaie réduit par rapport à une monnaie étrangère. Cela peut se produire pour plusieurs raisons se résument en une augmentation de la demande pour les devises étrangères et une baisse de la demande pour la monnaie locale.

Voici un exemple : au début de l’année, pour acheter un dollar, il fallait investir deux pesos dans le pays X. Six mois plus tard, dans la même nation, l’achat d’un dollar équivaut à un investissement de trois dollars. La monnaie locale (le peso) est donc dépréciée/amortie au cours des six mois.



top