search
top

Définition de dépenses

Les dépenses correspondent aux ressources financières sortantes (l’argent qui sort, qui est dépensé), par opposition aux apports de capital (l’argent qui rentre en caisse). Toutefois, ce sont des frais qui n’ont pas d’influence sur les pertes et les profits.

Le concept de dépenses est souvent associé à la comptabilité. Par dépenses on entend l’argent qui sort de la trésorerie d’une entreprise ou d’une organisation, tandis que les recettes est l’argent qui rentre.

Les dépenses comprennent les frais et les investissements (le capital investi). Les frais représentent le mouvement d’écriture faisant augmenter les pertes ou réduire les profits. Avoir des frais veut dire dépenser de l’argent, pouvant être un mouvement de trésorerie ou bancaire. Le règlement d’un service (par exemple, de connexion Internet) et le loyer d’un espace commercial sont quelques exemples des frais habituels qui font partie des dépenses des entreprises.

Pour les investissements et les coûts, il faut également dépenser de l’argent. Cependant, c’est de l’argent que l’on dépense dans l’espoir de le voir porter ses fruits dans l’avenir (apporter des profits). Lorsqu’un entrepreneur achète une matière-première, il a des frais puisque l’argent sort de la caisse. Cependant, une fois transformée, elle devient un produit fini pouvant être rentable par le biais de la vente. D’après la logique entrepreneuriale, pour qu’ils soient rentables, les profits doivent être supérieurs aux dépenses.

Le flux d’effectifs est un état comptable qui permet de contrôler les mouvements d’effectif. C’est un moyen de superviser quand est-ce que l’argent sort de l’entreprise et quand est-ce qu’il rentre, ce qui est utile pour le planning. Une société doit contrôler ses dépenses pour pouvoir faire face à ses obligations opératives.



top