search
top

Définition de département

D’origine française, plus exactement de l’ancien français départir (« partager »), le mot département fait allusion à la collectivité territoriale, c’est-à-dire, chacune des parties sous lesquelles un territoire est divisé. Mais c’est également le cas d’une entreprise, d’une institution ou d’une entité

C’est le cas, par exemple, de chacune des administrations du gouvernement de l’État, des branches spécialisées d’une administration ou d’un organisme.

Mais, dans le cas précis de la France, il s’agit d’une circonscription administrative, créée en 1789, dirigée par le représentant de l’État sur le territoire. Cette division est à la fois valable à des fins de décentralisation, de déconcentration et d’élections. La République Française est divisée en 96 départements dans le cas de la métropole et en 5 aux DOM-TOM (à savoir la Guadeloupe, la Guyane, la Martinique, Mayotte et la Réunion), soit 101 au total.

En Suisse, un département est un ministère fédéral ou cantonal. Aux États Unis, c’est un synonyme de ministère ou branche de l’Administration Publique. Ceci dit, chaque département est un bureau ou une division chargé(e) d’un sujet important pour le pays. À ce titre, on entend par département d’État le ministère des Affaires Étrangères. Par contre, au Canada, c’est le nom donné à tout ministère provisoire créé pour un besoin particulier.

Par ailleurs, en France, les bâtiments de la préfecture prennent la dénomination d’hôtel du département.

Enfin, au sens littéraire, c’est un synonyme de domaine dans la mesure où il s’agit des attributions ou des compétences de quelqu’un : « Les maths sont loin d’être dans mes compétences. Mon département, c’est plutôt la géographie. En effet, je me sens bien plus à l’aise ».



top