search
top

Définition de défragmenteur de disque

Parmi les nombreuses utilisations du terme « disque », il y a lieu de mentionner celle qui se réfère au concept de disque dur, qui est le périphérique de stockage des données utilisées dans les ordinateurs.

La notion de défragmenter, d’autre part, se réfère au processus d’organiser les fichiers d’un disque de sorte que chacun d’eux occupe une zone contiguë et qu’il n’y ait pas d’espace inutilisé entre eux.

Cette procédure est nécessaire car au fur et à mesure que l’utilisateur crée et supprime des fichiers sur le disque dur, un fichier peut être divisé (fragmenté) en plusieurs morceaux, ce qui rend l’accès à l’information plus difficile.

En faisant un stockage non contigu des fichiers, par conséquent, la fragmentation se produit. Cet inconvénient est courant dans le système d’exploitation Windows, qui dispose d’un outil appelé le défragmenteur de disque qui est chargé de résoudre le problème.

Le défragmenteur de disque organise les fragments d’information qui sont distribués le long du disque, ce qui contribue à améliorer la distribution de l’espace libre (disponible) et la vitesse d’accès aux données. Étant donné que l’information est déplacée physiquement, il faut suffisamment de mémoire pour concrétiser de tels déplacements. La structure logique du disque, cependant, demeure inchangée.

Il y a lieu de souligner que le défragmenteur de disque de Windows permet d’éviter l’implication des fichiers non déplaçables du système, raison pour laquelle la défragmentation du disque ne peut pas atteindre 100%.

Selon le type de système de fichiers, la défragmentation doit être plus ou moins fréquente. La partition de type FAT, par exemple, se fragmente plus vite que la NFTS.



top