search
top

Définition de déficit

Un déficit (du latin deficĕre, « manquer/être en manque ») est l’absence ou l’insuffisance d’une chose qui s’avère nécessaire. Il peut s’agir de différentes sortes de biens, tel que l’argent, la nourriture ou tout autre chose. Ceci dit, il existe de nombreux types de déficit.

Le déficit budgétaire, en regard de l’Administration Publique, décrit la situation où, à une certaine période, les dépenses réalisées par l’État sont excédentaires par rapport aux recettes.

Le déficit public est le bilan des comptes de toutes les administrations publiques d’un pays, y compris l’État national, les communautés ou les régions autonomes, les municipalités et les communes, etc.

Lorsqu’une économie se trouve close, cela veut dire que le gouvernement n’a plus accès à l’endettement direct avec le public, que ce soit hors ou à l’intérieur du pays, et que ses réserves internationales sont épuisées, l’unique option face au déficit étant de s’endetter envers la banque centrale.

En outre, la balance des paiements est un document comptable enregistrant les transactions commerciales, de services et de transferts de capitaux entretenus par les résidents d’un pays avec le reste du monde sur une période donnée. La différence entre les valeurs concernant les revenus et les paiements (ou entre les exportations et les importations) d’une certaine sous-balance prend le nom de solde.

Si cette différence est négative, on parle de déficit commercial (besoin de financement). Par contre, si la différence est positive, on a alors affaire à une situation d’excédent commercial.

Enfin, les services publics de l’Emploi utilisent la notion de déficit d’emploi pour mesurer l’écart entre le nombre des demandes et le nombre d’offres non satisfaites constatées en fin de mois.



top