search
top

Définition de cubisme

Le cubisme est un courant et une théorie esthétique des arts plastiques et du dessin. Il se caractérise par l’utilisation des formes géométriques, comme les cubes, les triangles et les rectangles.

Le mouvement est né en France et a connu son apogée entre 1907 et 1914. Le terme cubisme provient du vocable français cubisme, qui a été proposé par le critique Louis Vauxcelles. Ce spécialiste faisait référence aux cubes qui apparaissaient dans les peintures des artistes comme Pablo Picasso, Juan Gris et Georges Braque, parmi d’autres précurseurs du cubisme.

À partir de ce courant esthétique d’autres avant-gardes européennes se sont développées, ayant révolutionné le panorama artistique du XXe siècle. Cependant, le cubisme est à la pointe dans la mesure où il a réussi à se démarquer de la perspective, le dernier principe de la Renaissance toujours en vigueur au début du siècle.

Les cubistes cherchaient à décomposer les formes naturelles et à les présenter par le biais de formes géométriques qui fragmentaient les surfaces et les lignes. Cette perspective multiple a permis, par exemple, de refléter un visage aussi bien de face que de profil, et ce en même temps.

Une autre caractéristique du cubisme est l’utilisation de couleurs ternes comme le vert, le gris, surtout à la première époque du mouvement. Au fil du temps, les cubistes ont commencé à incorporer des couleurs plus fortes.

Il y a lieu de mentionner que, outre la peinture, le cubisme est arrivé à la littérature. Les calligrammes combinent la poésie avec les dessins en organisant le texte d’une manière assez particulière. Le poète français Guillaume Apollinaire est l’un des grands créateurs du calligramme.



top