search
top

Définition de consulat

Du latin consulātus, un consulat est un terme lié au consul (personne nommée par le gouvernement pour protéger les intérêts du pays et de ses citoyens dans un État étranger). Le consulat est la maison ou le bureau du consul, tout comme son charge et le territoire où il exerce son autorité.

Le consulat, en bref, est la représentation de l’administration publique d’une nation dans une autre. Ses fonctions comprennent l’émission de visas aux étrangers, la délivrance et/ou le renouvellement de documents et de certificats officiels (comme le passeport, l’extrait de naissance, etc.) et la protection des ressortissants du pays dont le service diplomatique dépend détenus dans le pays étranger dans lequel il est implanté.

Les consulats dépendent du Ministère des Affaires Étrangères et les consules exercent des fonctions diplomatiques et de représentation. L’une de leur missions consistent à favoriser les relations avec le pays d’accueil, qu’elles soit commerciales, culturelles, scientifiques ou d’autre nature.

Le consul romain, en revanche, était un magistrat créée par l’Empire Romain dans le but de remplacer la monarchie. Les consuls étaient élus chaque année et avait des pouvoirs différents.

En France, le consulat était un régime politique qui a succédé au Directoire, entre 1799 et le début de l’empire de Napoléon Bonaparte (1804). Le poste de consul était inspiré de ladite expérience des romains.

Enfin, en Espagne, le Consulat de Mer était une institution médiévale dont les pouvoirs étaient similaires à ceux des actuels tribunaux de commerce. Ce consulat était chargé de juger et de résoudre les litiges des commerçants terrestres et maritimes.



top