search
top

Définition de complément

Du latin complementum, un complément est quelque chose qui est ajoutée à une autre pour l’améliorer ou la rendre complète. Le terme admet diverses utilisations en fonction du contexte.

Dans le domaine de la grammaire, un complément est une série de constituants syntaxiques qui sont nécessaires au noyau pour clarifier, préciser, étendre ou compléter le sens de la phrase qu’il entête. Il est possible de distinguer les compléments du substantif et les compléments du verbe.

« Le gestionnaire devra arriver bientôt », « Aujourd’hui, j’ai préparé un dessert spécial », « Jean a acheté une plante chez le fleuriste » et « Il s’est blessé gravement » sont des exemples de phrases qui comprennent des compléments syntaxiques.

En informatique, un complément est une application qui apporte/ajoute une nouvelle fonction spécifique à un programme (logiciel). D’habitude, les compléments (dits aussi « add-on ») sont des collaborations de développeurs externes qui aident à l’amélioration des fonctions de l’application principale. Par exemple: « J’ai installé un complément sur mon navigateur qui sert à traduire les pages instantanément », « Tu as besoin d’un supplément pour pouvoir visualiser ce genre de fichiers ».

La biologie utilise la notion de complément (alimentaire, par exemple) pour évoquer l’ensemble des protéines plasmatiques qui réagissent en cascade pour défendre le corps d’un agent hostile. Le système du complément fait partie de la réponse immunitaire.

En géométrie, le complément est l’angle qui, ajouté à un autre, complète un angle droit. En d’autres termes, le complément est la différence qu’il y a entre un angle donné et un angle droit.

Les accessoires dans le cas de la mode et de la coiffure, que ce soit pour les hommes ou pour les femmes, sont également considérés des compléments : « J’ai déjà la robe pour la fête de samedi : maintenant, je n’ai qu’à choisir les accessoires ».



top