search
top

Définition de communion

Du latin communio, le terme communion désigne le fait de participer à ce qui est commun. Il peut s’agir d’un traitement familier dans la communication ou d’une congrégation de personnes ayant des intérêts ou des croyances similaires.

Par exemple : «Il y a sans aucun doute une communion entre les deux : cela se remarque dans son regard », « La communion sur le campus s’est rompu suite aux plusieurs conflits entre les joueurs », « Des milliers de personnes en communion se sont réunies à la place centrale pour féliciter l’idole local ».

Pour le christianisme, la communion ou l’Eucharistie est le sacrement qui consiste en la transformation d’un morceau de pain (connu sous le nom de l’hostie) et du vin en le corps et le sang du Christ pour que ces substances soient reçues par le croyant.

Le prêtre est la seule personne autorisée à effectuer ce rite de transformation. La communion représente l’unité de l’homme avec Dieu et reflète le sacrifice du Fils qui donne sa chair pour sauver l’humanité.

Le pain utilisé pendant la communion est du pain azyme, fait avec du blé. Le vin doit être pure, obtenue à partir du fruit de la vigne et sans aucune altération. Il est juste mélangé avec un peu d’eau.

Toute personne baptisée peut recevoir la communion. Dans le cas des enfants, ils doivent d’abord recevoir la catéchèse sur le sacrement. Donc, la première communion est un rite très important dans la vie des catholiques, qui comprend la formation correspondante et qui a habituellement lieu vers l’âge de dix ans. Il est d’usage que la première communion soit vécue comme une véritable fête.



top