search
top

Définition de cohiber

Du latin cohibēre, cohiber est un verbe qui est synonyme de retenir, réprimer, restreindre, intimider ou empêcher d’agir. Celui qui cohibe se charge de modérer, d’empêcher ou d’arrêter quelque chose.

Exemples : « Mario a essayé de me cohiber avec ses mots, mais je l’ai tout simplement ignoré », « Le gouvernement a décidé de déployer des forces de police pour tenter de cohiber les manifestations violentes », « L’enseignant a cherché à cohiber les étudiants avec des menaces de sanctions », « Je ne vais pas me cohiber à cause des regards d’un groupe d’étrangers ».

La cohibition est souvent associée à un comportement limité d’une personne en raison de la honte ou la peur. Un adolescent qui a l’habitude de s’exprimer en utilisant des gros mots peut se cohiber s’il rencontre sa grand-mère et s’il utilise un vocabulaire plus soigné en sa présence. Dans la même veine, une femme qui a l’habitude d’être en pyjama à la maison peut se cohiber si, par exemple, elle reçoit la visite des amis de son enfant et qu’elle change de vêtements à cet effet.

Le concept est lié à la notion d’inhibition, qui consiste à réprimer ou empêcher l’exercice des pouvoirs ou des habitudes. Ceci dit, le fait d’inhiber est donc associé à une force extérieure, tandis que l’action de cohiber est généralement produite par un mécanisme interne.

Dans certains cas, cependant, la différence ne peut pas être déterminée avec précision. Un homme qui envisage de faire une protestation à son employeur pour défaut de paiement, mais qui est mis en garde contre un éventuel licenciement s’il persiste avec une telle attitude, peut être cohibé par la menace (il réprime ses actions afin d’éviter le pire) ou inhibé (son action est contrainte par son employeur).



top