search
top

Définition de chronique

Le mot chronique tire son origine du latin chronĭca, qui, à son tour, dérive du grec kronika biblios (« livres qui suivent l’ordre du temps »). Ce terme fait allusion à un récit dans lequel les faits suivent l’ordre chronologique, d’après le Dictionnaire Français des Éditions Larousse.

Une chronique est, par ailleurs, une rubrique de presse écrite ou une information de presse audiovisuelle (radiophonique ou télévise) consacrée à l’actualité dans un domaine particulier.

Dans un autre contexte, ce terme désigne également l’ensemble des valeurs prises par une variable statistique à différentes époques successives.

Concernant les maladies, le concept de chronique dérive alors du latin chronĭcus et désigne ce qui est habituel ou qui se prolonge au fil du temps.

On entend par maladie chronique toute pathologie de longue durée dont on ne peut pas prévoir la fin ou la guérison et qui peut même n’être jamais guérie. Il n’existe pas de consensus clair sur le délai à partir duquel une maladie peut être considérée chronique.

En tant que récit, la chronique enregistre les faits (ou les évènements) tout en suivant l’ordre du temps où ils ont eu lieu, généralement à l’aide de témoignages présentiels ou contemporains, à la première ou troisième personne.

Les chroniques sont censées employer un langage simple, direct et personnel, avec un usage réitératif d’adjectifs pour mettre les descriptions en évidence. Par ailleurs, elles présentent des références d’espace et de temps, bien qu’avec un certain écart temporel (ou décalage) par rapport aux récits historiques.

On dénomme chroniqueur à celui qui compile et qui rédige des évènements passés ou de l’actualité.



top